Manipulation d’un couteau

La manipulation d’un couteau requiert à la fois de la dextérité et une certaine conscience de la sécurité. Sur le plan technique, cela fait appel à la précision du geste, à la découpe imposée: Brunoise, julienne, …sur le plan mental, cela signifie être porteur d’une grande responsabilité: La sécurité des autres et la mienne. Evidemment, la manipulation du couteau fera l’objet d’un grand travail de prévention au préalable, et d’un accompagnement sur la longue durée. D’abord l’observation, puis la manipulation accompagnée et enfin l’exercice avec des couteaux à bout rond dans un premier temps. Si tout le groupe est à l’aise avec la sécurité et l’utilisation d’un couteau alors on intégrera un couteau de cuisine lors des ateliers qui sera testé dans le temps. Il est important pour l’équipe accompagnatrice d’adopter un nouvel angle de vue sur le couteau: Il est bien-sûr utile à la réalisation d’une recette, mais il fait aussi figure d’arme et il peut soulever des angoisses chez les participants. C’est pourquoi le travail de prévention est primordial pour tester l’acceptation du couteau au sein du groupe. Si un sujet était perturbé par l’intégration des couteaux, on essaiera dans un premier temps de le présenter avec pédagogie mais si la résistance est trop forte, on restera sur ce palier jusqu’à nouvel ordre. En terme d’évolutions des compétences de la manipulation du couteau, on se mettre toujours au niveau du sujet le moins à l’aise. Il en va de la sécurité de tout le groupe. 

Last Updated on 1 mois by Sternadev